Moschofilero

moschofilero

Pour ceux qui cherchent un cépage blanc grec qui promet de calmer et de rafraîchir, tout en offrant un exotisme inattendu pour un pays méditerranéen, le Moschofilero est le premier qui vient, quasi automatiquement, à l´esprit. Ce raisin charismatique – le plus aromatique de la famille de cépages issus du Fileri, comme indiqué par son nom (moschos=musc) – peut avoir des grains à peau rougeâtre ou grisâtre. Cependant, il est utilisé presque exclusivement pour la production des vins blancs secs et de quelques vins mousseux. Par ailleurs, il est souvent utilisé en assemblage dans d´autres vins (parmi eux, plusieurs IGP) afin de les mettre en valeur avec son parfum unique.

Le centre de la culture du cépage tardif Moschofilero est le Péloponnèse et, surtout, le haut plateau de Mantinée. Là, sur les sols montagneux froids de la région, le Moschofilero-Mantinia réussit des performances exceptionnelles, avec les vins blancs AOP Mantinia. Il suffit simplement approcher le verre au nez pour que le Moschofilero offre généreusement ses arômes raffinés et exotiques, aux notes de litchis, de pétales de rose et de fleurs de citron. Dès la première gorgée, il séduit par son esprit joueux créé par le corps léger, l´acidité stimulante et la finale piquante. D´ailleurs, le Moschofilero ne perd jamais ces caractéristiques, ni vinifié selon la méthode champenoise pour donner des vins mousseux discrets, ni macéré dans le cas de vins rosés, ni même mûri dans des fûts, quand, rarement, le viticulteur décide de lui donner de l´ épaisseur et du volume.